Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 15:47
929097824.jpg
Refaire adopter dans le dos des français la Constitution européenne qu'ils avaient rejeté ne suffisaient pas à nos chers européistes. Jean-Pierre Jouyet, l'europeo-deloro-jospino-sarkozyste secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, s'est ainsi prononcé pour la suppression, dans la Constitution, de l'article 88-5 -
introduit en 2005 dans la Constitution (française, cette fois) à l'initiative de Jacques Chirac - obligeant à soumettre à référendum toute nouvelle adhésion à l'Union européenne.

Cette proposition avancée devant le comité Balladur sur la réforme des institutions ne semble pas le moins du monde choquer Sarkozy, qui a indiqué qu'il prendrait position sur la question après la remise du rapport du dit comité. Au contraire, pour l'homme du reniement, sur la Constitution Européenne comme sur la Turquie, toute proposition visant à baillonner le peuple est bonne à prendre.

Cette proposition est aussi et surtout symptomatique de l'état d'esprit des européistes. Pour faire l'Europe, leur Europe (!), il faut à tout prix dissoudre les peuples, en attentant donc en premier lieu à ce qui est l'expression de leur liberté et de leur cohésion, la démocratie.

Pour justifier toutes ces attaques envers la souveraineté populaire, les européistes de France affirment que les français ne peuvent pas décider des orientations de l'Europe à eux tous seuls. Si les français ne sont pas seuls en Europe, ils y sont membres à part entière et ont donc droit - naturellement... en démocratie - à la parole, ce que ces démocrates du dimanche ne veulent toujours pas comprendre, trop obnubilés qu'ils sont par leur mystique européiste qui met l'Europe au-dessus de tout - en particulier des peuples européens eux-mêmes - et de fait en dehors de toute réalité concrète...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emmanuel 15/09/2007 22:48

Espérons qu'au moins cette question du retrait d'un article introduit 2 ans plus tôt sera relayée par les médias... Que le peuple commence à prendre conscience que c'est une démocratie en carton.

le Citoyen Thimèle 16/09/2007 00:26

Je ne pense pas que nous pouvons compter sur ces soit-disant "médias" ! ;-)