Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 18:13
Par Fanny Deulin


Assistons-nous à une nouvelle opération pour imposer au Parti Socialiste des choix venus de l’extérieur ? Comme pour Ségolène Royal à la présidentielle de 2007, nous assistons à présent à une montée de mayonnaise médiatique en faveur de Martine Aubry pour le poste de Secrétaire nationale du Parti Socialiste ?

En effet des articles dithyrambiques sur Martine Aubry fleurissent dans le journal Le Monde depuis le mois de mai dernier. Michel Noblecourt la présente comme une des revenants de la « dream-dream », « cette marque de fabrique du gouvernement de Lionel Jospin en 1997 ». Elle et Dominique Strauss-Kahn, actuellement directeur du FMI, « ont repris le sentier de la guerre pour empêcher, à tout prix, l’usurpatrice [Ségolène Royal] de s’emparer du PS et de s’imposer en candidate naturelle pour 2012 » (1).

Jean-Michel Normand titre même : « Martine Aubry veut incarner la “troisième voie” au PS ». Et il précise : « Avec Martine Aubry, les partisans de la “troisième voie”, ont peut-être trouvé la figure susceptible d’incarner le « ni Ségolène Royal, ni Bertrand Delanoë” »(2). L’article fonde « l’état de grâce » actuel et l’ « envergure nationale » de Martine Aubry sur son « éclatante réélection à Lille ».

Cette « éclatante réélection » est une arnaque qui a la vie dure ! Puisque Martine Aubry sait très bien qu’elle a été élue avec 56% d’abstention, soit 28,4% des inscrits, et que « les quartiers populaires n’ont pas été séduits par l’alliance locale des gauches et de la droite ex-UDF : 61 % d’abstention à Lille-Moulins, 58% à Lille-Sud, 56,7 % à Fives, 55,5 % à Wazemmes, 54,5 % à Faubourg de Béthune, 52,2 % à Bois Blancs… Ni les gages à Amar Lasfar et sa Ligue Islamique du Nord, ni l’affichage ostensible de candidats issus de « la diversité multiculturelle » comme dit Martine Aubry, n’ont fait baisser l’abstention » (3).

Le Monde qui n’a pas roulé ces dernières années pour la République laïque et l’Enseignement public laïque, verrait-il bien Martine Aubry à la tête du Parti Socialiste parce que défenseuse de la « laïcité ouverte » ?

Effectivement Martine Aubry a fait passer, à Lille, le « socialisme » de la laïcité républicaine au communautarisme ethnique et religieux.

Quelques preuves :

- Ne s’est-elle pas opposée à la loi du 15 mars 2005 interdisant les signes religieux ostensibles à l’Ecole, de la maternelle au Bac ?

- N’est-elle pas célèbre pour sa piscine à créneaux horaires pour les femmes voilées ?

- N’a-t-elle pas favorisé la création du lycée musulman dans la mosquée de Lille sud où Asmar Lasfar (UOIF) est le recteur ?

- N’a-t-elle pas aidé Mohammed Béchari (4) à la création de l’Institut privé musulman « Avicenne », faculté théologique et institut de sciences humaines ? La Voix du Nord écrivait alors qu’une part du financement venait du Qatar dont était proche Mohammed Béchari. « Comme par hasard, ajoutait La Voix du Nord, l’ambassadeur en France de ce pays du Golfe était à Lille en janvier à l’invitation de Béchari pour le repas de l’Aïd. A ses côtés ? Martine Aubry et Amar Lasfar… »(5). Selon La Voix du Nord, le projet a séduit Martine Aubry qui « l’accompagne positivement, précise-t-on au cabinet du maire. La ville y voit une volonté de dialogue, de brassage, favorisant le vivre ensemble, un projet laïque… » (6). Curieuse laïcité !

- Ne laisse-t-elle pas se développer des activités non-mixtes pour les jeunes dans des Centres sociaux municipaux de Lille ?

- N’a-t-elle pas déclaré que la faculté catholique de Lille était le plus beau fleuron universitaire de Lille ? Il est vrai qu’elle est arrivée à Lille en faisant « une liste de synthèse avec Pierre Mauroy et le doyen de l’Institut catholique. » (7)

- N’a-t-elle pas créé, en 1993, avec des grands patrons chrétiens la « Fondation agir contre l’exclusion » (FACE) ?(7).

- N’a-t-elle pas laisser la municipalité de Lille suspendre la crémation de l’athée Amar Bergham que ses trois enfants majeurs allaient entreprendre avec l’autorisation du Tribunal de Douai ? Cédant ainsi aux injonctions religieuses :

- d’Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille-sud (UOIF), pour qui « seule une autorité judiciaire musulmane dans un pays musulman doit définir et vérifier les causes de l’apostasie (abandon d’une religion) d’une personne »( 8 )

- et de la veuve défendue par maître Xavier Labbée, « conseil de la seconde épouse du défunt qui était en instance de divorce avec celui-ci », lequel Maître Labbée considérait que « La question de la religion n’a rein à voir dans le dossier, c’est le problème de la dernière volonté » ( 8 ).

Mais ce Maître Labbée n’est-ce pas lui qui vient de plaider l’annulation d’un mariage “pour erreur sur les qualités essentielles” de la mariée, car elle avait menti sur sa virginité ?(9) S’est-il fait une spécialité d’introduire subrepticement la charia à coup de jurisprudence dans le droit de la République laïque ?

Est-ce tout cela la « troisième voie » que Martine Aubry veut incarner pour le PS en devenant sa Secrétaire nationale ?

La Maire de Lille a bien tenté de se refaire une « virginité féministe » en proclamant scandaleux le jugement du Tribunal de Lille annulant un mariage pour cause de non-virginité de la mariée (9). Mais avec une telle politique aussi anti-laïque incitant à l’enfermement des femmes musulmanes sous le voile et les tenues du Moyen Orient dans l’espace public, qui peut croire que Martine Aubry est du côté de l’émancipation des femmes ?

Non, Martine Aubry, je ne souhaite pas que vous deveniez la Secrétaire nationale du Parti Socialiste, car je ne veux pas que vous appliquiez à la France votre « laïcité ouverte à l’ethnique et au religieux » que vous pratiquez à Lille. Parce que je ne souhaite pas que l’on règle les problèmes sociaux dans les quartiers avec les imams, les prêtres, les pasteurs, les rabins.

J’espère que les militantes et militants du Parti socialiste entendront la supplique d’une femme émancipée et qui veut que ses filles le demeurent.

Riposte Laïque

_______

(1)-Michel Noblecourt, Le Monde, « Les revenants de la “dream team”, 24 mai 2008.

(2)-Jean-Michel Normand , Le Monde, « Martine Aubry veut incarner la “troisième voie” au PS, 1er juin 2008.

(3)- Cf. Fanny Deulin, « Martine Aubry réélue… mais avec 56,6 % d’abstention ! », Riposte Laïque, 19 mars 2008, sur le site http://www.ripostelaique.com/Martine-Aubry-reelue-mais-avec-56.html

(4)- président de la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF), proche du roi du Maroc, selon La Voix du Nord, 22 mars 2006.

(5)-La Voix du Nord, 22 mars 2006, page 3.

(6)- La Voix du Nord, 9 septembre 2006.

(7)-Biographie de Martine Aubry : http://decrypt.politique.free.fr/partis/

( 8 )- La Voix du Nord, 2 juin 2005.

(9) cf. Fanny Deulin, « Jugement de Lille / Le tribunal juge en imam, c’est aussi de votre faute, Martine Aubry et Nicolas Sarkozy ! ». Cf. sur le site de Riposte Laïque http://www.ripostelaique.com/Le-tribunal-juge-en-imam-c-est.html

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans République & Laïcité
commenter cet article

commentaires

BA 28/06/2008 16:44

Voici un article très intéressant, daté du vendredi 27 juin 2008. Cet article montre qu’il y aura peut-être un référendum sur le traité de Lisbonne en Autriche. Le chancelier, actuellement au pouvoir, Alfred Gusenbauer ( SPO = Parti Social-Démocrate ) et le président du SPO Werner Faymann sont tous les deux pour le référendum sur le traité de Lisbonne.
Alors que seuls 28 % des Autrichiens ont encore une opinion positive de l’Union Européenne, plus mauvais score parmi les 27 selon le dernier sondage Eurobaromètre, le chancelier Alfred Gusenbauer a souligné que l’Union Européenne devait oeuvrer en faveur d’une Europe " plus sociale " et chercher un dialogue ouvert avec ses populations. " Beaucoup de gens ont l’impression que l’UE ne s’occupe pas de leurs vrais problèmes, mais qu’elle s’occupe surtout d’elle-même ", a constaté le chancelier dans une lettre ouverte à l’éditeur du tabloïd " Kronen Zeitung ". Ce journal mène depuis de longues années une campagne anti-européenne et a ouvertement fait campagne pour un référendum sur le Traité de Lisbonne.
" Nous pensons que les modifications à venir du Traité de Lisbonne, qui touchent les intérêts des Autrichiens, doivent être décidées en Autriche par le biais d’un référendum ", écrivent le chancelier Alfred Gusenbauer et le nouveau président du SPÖ Werner Faymann dans cette missive publiée sur le site internet du Kronen Zeitung. Cet engagement vaut aussi, soulignent les deux dirigeants, pour un Traité de Lisbonne modifié si cela devait être décidé par les 27 après le rejet de la dernière version du texte par les électeurs irlandais. Et les deux hommes se sont également dits prêts à " persuader leurs partenaires (conservateurs ÖVP) de la coalition au pouvoir " de soumettre l’éventuel nouveau texte au verdict des électeurs.
http://oe1.orf.at/inforadio/92686.html?filter=1

BA 27/06/2008 10:08

Xavier Darcos veut supprimer les 25000 professeurs des écoles remplaçants. Xavier Darcos veut instaurer un service d'accueil en cas d'absence : grève, congé maladie, formation continue, etc. Ce service d'accueil sera assuré par des employés municipaux, des étudiants, des mères de famille, ... Nous passerons d'un système où les remplacements sont actuellement effectués par des professeurs des écoles à un nouveau système : une simple garderie.
Article 2.
Dans le chapitre III du titre III du livre Ier du code de l’éducation, il est inséré un article L. 133-1 ainsi rédigé :
« Art. L. 133-1. - Tout enfant scolarisé dans une école maternelle ou élémentaire publique est accueilli pendant le temps scolaire obligatoire pour y suivre les enseignements prévus par les programmes. Lorsque ces enseignements ne peuvent pas être dispensés, il bénéficie d’un service d’accueil. »
http://www.fcpe.asso.fr/e_upload/pdf/projetdroitdaccueil.pdf
Le projet de loi, inscrit en urgence (une lecture par assemblée), a été approuvé en première lecture par l’UMP et les centristes. L’opposition PS, PCF, Verts a voté contre.
Le ministre de l’Education, Xavier Darcos, a défendu un texte qui vise à "protéger la liberté de travailler" des familles, "sans rien retirer au droit de grève" des enseignants.
Ce texte "est démagogique car inapplicable", a lancé pour sa part Serge Lagauche (PS), estimant qu’"aucune commune rurale ne dispose du personnel nécessaire pour assurer un service minimum". "Vous leurrez nos concitoyens" car "en cas d’absence d’un professeur des écoles, les enfants seront désormais en garderie, et non pas en classe avec un professeur remplaçant", a-t-il ajouté.
http://www.marianne2.fr/_afp_newsmlmmd.b543dc178423a6a9f049b28525213be0.7c1_p_nnewsmlmmd.07d8c278297bbee47581ef5fbd8c5d9c.871_r0

BA 26/06/2008 22:23

Depuis l’automne 2007, les opinions positives sur l’appartenance à l’Union Européenne sont en baisse dans 24 États membres sur 27 ! Jamais ce sondage n’avait enregistré une telle baisse des opinions positives, et dans autant de pays !
Voici la page 84 du sondage commandé par la Commission Européenne :
73 % des habitants de l’Irlande pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 1 % par rapport au sondage de l’automne 2007)
57 % des habitants de la Slovaquie pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 1 %)
54 % des habitants de la Suède pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 1 %)
51 % des habitants de la Bulgarie pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 1 %)
44 % des habitants de la Finlande pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 1 %)
36 % des habitants de l’Autriche pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 2 %)
65 % des habitants de l’Espagne pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 3 %)
58 % des habitants de l’Estonie pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 3 %)
75 % des habitants des Pays-Bas pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 4 %)
65 % des habitants du Danemark pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 4 %)
52 % des habitants de la Slovénie pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 4 %)
30 % des habitants du Royaume-Uni pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 4 %)
60 % des habitants de la Lituanie pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 5 %)
65 % des habitants de la Pologne pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 6 %)
64 % des habitants de la Roumanie pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 7 %)
60 % des habitants de l’Allemagne pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 7 %)
66 % des habitants de la Belgique pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 8 %)
29 % des habitants de la Lettonie pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 8 %)
32 % des habitants de la Hongrie pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 8 %)
50 % des habitants du Portugal pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 8 %)
73 % des habitants de du Luxembourg pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 9 %)
39 % des habitants de l’Italie pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 11 %)
48 % des habitants de la France pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 12 %)
47 % des habitants de la Grèce pensent qu’appartenir à l’Union Européenne est une bonne chose ( - 15%)
http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/eb/eb69/eb_69_first_fr.pdf