Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 20:00

Ségolène Royal, le lundi 17 novembre 2008 : "Je crois que le PS a perdu [...] le sens du code de l'honneur. Lorsque des dirigeants disent quelque chose et font le contraire, ce n'est pas conforme à l'idée que je me fais de la politique."

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Vidéothèque
commenter cet article

commentaires

BA 28/11/2008 09:08

Le Point.fr : Vous avez transformé votre club Debout la République en un parti politique. Quelle sera sa vocation ? Nicolas Dupont-Aignan : Nous voulons insuffler un peu d'oxygène face au PS et à l'UMP, l'un qui se déchire, l'autre qui ne dit rien. Défendre des valeurs gaullistes qui sont d'actualité et modernes, plus encore aujourd'hui, en pleine crise financière. Enfin, nous souhaitons apporter des réponses de fond dans un monde politique qui s'apparente de plus en plus à un immense show. Le Point.fr : Qui sont vos militants ? Nicolas Dupont-Aignan : Le parti en compte près de 10 000. Ils viennent principalement de l'UMP, du MPF de Philippe de Villiers et du MRC de Jean-Pierre Chevènement. Des villepinistes nous ont également rejoints. Par ailleurs, Facebook nous apporte une forte visibilité auprès des jeunes. Le Point.fr : Quelle sera votre stratégie lors des européennes ? Nicolas Dupont-Aignan : Nous présenterons des listes dans toutes les circonscriptions, sauf dans les DOM-TOM. Trois sont déjà bouclées. Nous ne ferons pas d'alliances, car l'idée est de faire du neuf. Nous y allons avec la volonté de présenter une alternative, un plan B. Nous ne serons ni euro-ronchons, ni béni-oui-ouis. http://www.lepoint.fr/actualites-politique/ni-euro-ronchons-ni-beni-oui-oui/917/0/295161 En clair : les Républicains NONistes présenteront plusieurs listes aux élections européennes de juin 2009. Conclusion : nous, les Républicains NONistes, nous sommes toujours aussi cons.