Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 14:00

Alors que s'enraye chaque jour un peu plus la machine européiste, et qu'approche les élections européennes, le "Cercle du 29 mai 2005", dans une optique de proposition de voie alternative, s'est penché sur la rédaction d'une "esquisse de projet de traité instituant une Communauté des Etats Européens". Celui entend fixer les futurs principes de bases d'une nouvelle Europe soucieuse des démocraties et souverainetés nationales. Et les porter au débat public, notamment autour d'un rassemblement des républicains souverainistes en vue des prochaines élections européens.

Vous pouvez accéder à la lecture de ce document ci-dessous, après sa présentation par Michel Robatel.



"Madame, Monsieur, Chers Concitoyens,

Fondé à Lyon en 2006, le Cercle du 29 mai 2005 rassemble des républicains issus de tous horizons souverainistes animés par la volonté que la France continue de vivre et d’apporter, en toute liberté, sa contribution au concert des Etats et des peuples de l’Europe.

Cercle de réflexion et de propositions, nous mettons l’accent sur le caractère erroné, utopique et inefficace d’une Europe fédérale à la construction de laquelle nous conduisent, depuis cinquante ans, des traités successifs et que rejettent désormais les peuples lorsqu’ils sont consultés par référendum.
Mais s’il est simple de critiquer, beaucoup plus ardue s’avère la tâche de proposer une voie alternative.

Nous-nous y sommes cependant décidés et un groupe d’entre nous vient de rédiger l’« Esquisse d’un projet de traité instituant une Communauté des Etats européens », dont nous vous remettons, ci-joint, un exemplaire.

Travail citoyen et non d’experts, cette esquisse décrit les principes de base sur lesquels doit se fonder la coopération des nations européennes, le premier d’entre eux consistant à redonner le pouvoir aux Etats, expressions des nations souveraines.

Nous souhaitons que ce document incite les patriotes français à se rassembler et à travailler à un projet commun qui pourrait être présenté à l’occasion des prochaines élections européennes.

Le conflit géorgien et la crise économique ont mis en lumière l’échec du montage fédéraliste et le nécessaire recours au pouvoir décisionnel des Etats. C’est par gros temps que les institutions, comme les hommes, se révèlent. Le moment est venu d’en tirer les leçons.

Nous accueillerons avec intérêt votre réaction et, vous en remerciant par avance, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, Chers Concitoyens, à l’expression de notre considération distinguée.

Pour le Cercle du 29 mai 2005

Michel ROBATEL.


Ont participé à l’élaboration de l’Esquisse :

Gérard LAFAY (Professeur Honoraire
Université Panthéon-Assas Paris II)
Jean-Louis MASSON (Economiste Conseil)
André VIANES (Avocat – Economiste)

En sont les corédacteurs :

Simon ARCHIPENKO (Consultant en entreprises - Essayiste)
 Roland HUREAUX (Essayiste)
 Michel ROBATEL (Industriel)



Cliquer ici pour télécharger le document

(ou rendez-vous sur ce site pour le consulter en ligne : http://www.cercledu29mai2005.eu/ )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Voltaire Republique 27/02/2009 08:13

n'invectivez pas citoyen, étayez: la raison républicaine appelle le débat pas l'incantation

BA 18/02/2009 21:58

" Compétences obligatoires " ?JAMAIS !" Monnaie commune " ?JAMAIS !Ce qui est en train de nous arriver en ce moment même montre une chose : chaque Etat doit contrôler ses propres frontières, ses propres lois, sa propre monnaie, sa propre défense. Ensuite, les Etats peuvent coopérer au cas par cas.Tout le reste, c'est du bla-bla-bla, qui ne sert qu'à imaginer des usines à gaz, construites sur du sable, et vouées à l'effondrement.