Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

12 juin 2006 1 12 /06 /juin /2006 12:30
La "Justice" ne mérite pas aujourd'hui un tel qualificatif. Elle n'a en effet rien de juste. Après l'amnistie de Guy Drut, voilà maintenant que l'Inspection générale des services judiciaires innocente de toute faute le juge Burgaud! Mais bien sûr que le juge Burgaud n'a commis aucune faute, 17 personnes innocentes ont passées près de 3 ans en prison (dont un qui y a laissé la vie...), voyons il n'y a pas de quoi en faire toute une histoire! Bien sûr qu'il n'est pas le seul responsable, bien sûr que c'est l'organisation globale de la Justice qui déraille, mais la Justice ce sont les juges qui la font! L'organisation de la justice, le code pénal, etc. ne doivent pas être une excuse pour les juges pour mal faire leur boulot, un boulot qui consiste (rien que ça) à rétablir l'ordre légal, en punissant les fautifs et réhabilitant les victimes de la manière la plus juste et la pragmatique possible (la loi n'est en fait qu'un cadre pour la Justice). Certes la Justice n'est pas indépendante, certes les juges sont aux mains du pouvoir exécutif et sont sous pression permanente, mais ils ont toujours toutes les clés, ils ont la toute-puissance dans l'exercice de leurs fonctions! Il a fait une erreur et lui et tous ceux qui l'ont accompagné dans cette dérive doivent être sanctionnés! Alors que ces personnes jugent de tous nos faits et gestes (considérant à raison que nous sommes responsables de nos actes), ils n'auraient pas le droit, eux, d'être jugés?! L'irresponsabilité des magistrats est un vrai fléau: pouvoir rendre la Justice sans jamais avoir à en rendre compte un jour (la solidarité entre magistrats faisant loi) ne peut que favoriser les décisions bâclées et sans humanité! L'irresponsabilité est la vertu des petits enfants, des fous et des ivrognes, mais pas celle de la Justice!

Et pendant ce temps-là, la Justice est implacable pour ceux ayant participés au mouvement anti-CPE et ayant eu la malchance de se faire arrêter par la police! Pour ceux là qui sont envoyés en prison (des prisons qui ne sont donc pas encore assez rempli...), pour ceux-là à qui l'on retire leurs droits civiques (un comble!) pour plusieurs années, pour ceux-là qui auront une belle empreinte à vie sur leur casier judiciaire (ce qui leur bloquera l'accès à pas mal de métiers) et bien pour ceux-là pas de clémence, pas d'amnistie!

Il faut véritablement une profonde réforme de la Justice: il faut rendre cette Justice indépendante (des deux autres pouvoirs), transparente, collégiale, représentative et responsable (des et devant les citoyens) et humaine, en un mot républicaine! Il faut également et absolument donner plus de moyens à cette Justice (ce dont elle manque cruellement aujourd'hui), sans quoi tout ça n'est qu'un idéal et des vains mots... Pour ce qui est du droit de grâce et d'amnistie, je suis contre sa suppression. Bien qu'il soit aujourd'hui un moyen pour l'exécutif de sauver ses alliés et d'amadouer le peuple (par les amnisties générales), il peut aussi être un rempart contre des décisions de justice fort contestable (s'il n'avait pu être grâcié, le capitaine Dreyfus, accusé à tort d'espionnage, aurait fini ses jours au bagne et n'aurait jamais été réhabilité!). Ce droit doit donc être utilisé de manière extraordinaire, et ne doit pas devenir une habitude. Pour cela, la loi devra limiter son domaine d'action et le Parlement aura un droit de veto sur les grâces.

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Editoriaux
commenter cet article

commentaires

alexzaub 13/06/2006 10:58

Génial ton Blog ! Moi J'ai plein de truc Hallucinant à te montrer : http://alexzaub.blog.mongenie.com/