Mardi 13 juin 2 13 /06 /Juin 11:47

On peut tout dire sur le football, qu'il est rongé par le fric, par la corruption, par le dopage, etc. mais on ne peut retirer au football le fait d'être un sport aussi fédérateur, un sport qui arrive à créer une telle cohésion nationale, un tel sentiment de fierté nationale et qui rend enfin visible ce patriotisme toujours aussi présent chez les Français, bien qu'ils ne le montrent pas assez. (cf. Etre patriote est-il un crime?) C'est d'ailleurs pendant les matchs de l'équipe de France que l'on chante le plus La Marseillaise, et ce sont les jours de grande victoire que l'on sort le drapeau tricolore, sans crainte de se voir taxer de "facho"!

Qui a pu en effet oublier la victoire de la France au Mondial de Foot 1998 et qui a engendré une liesse populaire jamais vu depuis la libération de Paris en 1944?! Qui a pu oublier ce moment de rassemblement et de quasi-réconciliation nationale, autour de cette victoire?! Qui a pu oublier ce moment où les "personnes issues de l'immigration" se sont (enfin) senti être des français à part entière?! Qui a pu oublier ce moment où nombre de peuples nous regardait avec admiration, et se sentait concerné par la victoire de la "mère de toutes les patries", la patrie des patries!

On peut alors se rendre compte à quel point la fierté nationale, loin de tout chauvinisme, peut engendrer des moments aussi fort, des moments où la Nation toute entière se retrouve, et où elle est alors plus forte! A contrario tout le monde se rappelle du mondial râté de 2002 et de l'échec de la candidature de Paris au J.O. de 2012 qui avaient plongés le pays dans une certaine sinistrose, dans une certaine déprime générale où les valeurs mêmes de notre pays étaient mises en cause!

Huit ans plus tard, c'est au tour de l'Allemagne d'organiser le mondial de foot et dans ce pays on ne peut sous-estimer le rôle éminemment symbolique qu'a toujours joué la Nationalmannschaft (l'équipe nationale allemande) dans un pays où les symboles tradtionnels (hymne, drapeau, territoire) ont toujours été maniés avec beaucoup de prudence et ont suscité davantage de scepticisme que d'attachement spontané de la part des citoyens. Il faut en effet se rappeler qu'en Allemagne toute allusion au patriotisme fait peur, les démons du nazisme hantant toujours ce pays. A côté du bon vieux Deutsche Mark aujourd'hui disparu, l'équipe nationale (qui est le seul symbole non récupéré par les nazis) est alors devenu le seul vrai symbole de rassemblement dont disposaient les Allemands. Symbole qui n'a même pas été mis à mal par la réunification. Bien au contraire: la Nationalmannschaft a peut-être mieux réussi l'intégration des deux Allemagnes que bien d'autres domaines de la vie publique.

En Côte d'Ivoire aussi le football rassemble malgré la division et l'état de guerre civile dans lequel se trouve le pays. Un pays unie c'est un pays plus fort!

Le football ne change pas nos sociétés, le football n'améliore pas les conditions de vie mais son apport moral a un rôle non négligeable dans la cohésion nationale si importante pour le bien être commun.

Merci donc au football d'unir les peuples malgré tous leurs antagonismes!

Et pour tous les matchs que pourront jouer les Bleus dans cette coupe du monde (dont le premier est justement aujourd'hui, et le dernier souhaité le 9 juillet), nous ne pouvons qu'apporter notre soutien! Qu'ils remontent le moral de ce pays qui en tant besoin, qu'ils nous rassemblent à nouveau!

Allez la France!
Allez les Bleus!

Par le Citoyen Thimèle - Publié dans : Identité & Cohésion Nationale
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés