Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 22:50


"Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat.


Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi.

Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des États-Unis.

Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.

Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres."


Discours prononcé par le Général de Gaulle à la BBC le 18 juin 1940


NB : cet appel ne doit pas être confondu avec l'"Affiche", reproduite ci-dessous


Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans CULTURE & MEMOIRE REPUBLICAINE
commenter cet article

commentaires

E.M. 18/06/2007 18:12

Tu as référencé ton blog chez les abrutis ou quoi ? Remarque, si tu peux leur rendre service en leur permettant de s'intéresser à autre chose qu'à leur nombril, ce n'est pas si mal ! ;-)

le Citoyen ThimÚle 18/06/2007 19:00

Ce blog est référencé chez Boosterblog, un site de référencement grand public voire public abruti des fois ! ;-) D'où quelques désagréments des fois... Mais ça leur rend surtout service ! (enfin pour ceux qui arrivent à lire... ;-) )

E.M. 18/06/2007 18:02

Mais c'est quoi ces trucs de +5 ou -5 ? Un truc d'ados ou d'adultes en manque de maturité ?

christelle 21/06/2006 08:53

y en a marre de se faire gouverner par des minable !

Lily 19/06/2006 21:12

Voila tu es passé(e) sur mon blog aujourd'hui et je t'en remercie, je vais être franche je n'ai pas lu tes articles mais j'ai regarder tes images et j'ai vu de quoi traité le sujet et je trouve sa formidable que des personnes comme toi créer des blog à ce sujet, alors je te souhaite tout simplement une bonne continuatio et te met +5 pour ton merveilleux travaille...
 
____________________
http://jetl.boosterblog.com
http://g-nily.boosterblog.com
http://o0oannegeddeso0o.boosterblog.com