Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

18 juillet 2006 2 18 /07 /juillet /2006 12:46

Près de 4 millions de Camerounaises pré-pubères ou adolescentes ont été victimes de la pratique dite du « repassage » des seins, qui vise à détourner les regards masculins de leur sex-appeal naissant.


Par Skander Houidi



L’art « raffiné » de la mutilation sexuelle n’a pas de limites. Après l’excision, qui consiste en l’ablation des parties génitales de la femme pour l’empêcher d’accéder à la jouissance, voici le « repassage » des seins : quand l’expression planche à repasser prend tout son sens.


En effet, quoi de mieux que d’aplanir les tétons revêches des jeunes filles, qui, au grand dam des parents, ont décidé de se pointer un peu trop tôt, pour les détourner de la convoitise des mâles. Du coup, des mères « bien intentionnées » se chargent de masser la poitrine de leurs filles avec des pilons ou des pierres à écraser, préalablement chauffés. Elles peuvent aussi utiliser des peaux de bananes plantain, des feuilles et des serviettes chaudes, des « serres-seins », ou avoir recours à la scarification…


L’ampleur de cette pratique ancestrale, que l’on retrouve dans des pays comme le Tchad, le Togo, le Bénin ou la Guinée-Conakry, vient d’être évaluée au Cameroun, grâce à une enquête financée par l’Agence allemande d’aide au développement (GTZ). Menée sur 5000 filles et femmes de 10 à 82 ans, l’étude démontre qu’une adolescente sur quatre en a été victime. Et lorsque l’on prend en compte les jeunes filles dont la poitrine a commencé à poindre avant l’âge de 11 ans, le chiffre avoisine les 40 %. En tout et pour tout, on estime le nombre de Camerounaises concernées à près de… 4 millions !  

Selon l’anthropologue Flavien Ndonko, qui a mené l’étude avec sa consœur Germaine Ngo’o, les résultats ont bousculé les idées reçues. Le « repassage des seins » s’affirme plutôt dans les zones urbaines, où les parents « perdent le contrôle sur la sexualité de leurs enfants. Et comme le sexe est tabou et que les seins sont un signe de puberté, les parents préfèrent gommer ce qui rappelle la sexualité plutôt que (d’en) parler ». D’ailleurs, cette coutume est plus ancrée dans le sud chrétien et animiste (30 à 50 % des femmes), zone où  le mariage n’est pas une priorité, que dans le nord musulman (10 %).

A la suite de cette enquête saisissante, Renata – le Réseau national des associations de « tantines » (filles mères) –, a décidé de mener toute l’année une campagne de sensibilisation dans les médias sur les dégâts physiques qu’entraîne ce type de mutilation : vives douleurs, abcès, infections, qui pourraient aller jusqu’au cancer du sein et donc à l’ablation mammaire. Tout en insistant sur la persistance de la souffrance psychologique : celle d’une petite fille traumatisée par sa propre mère, qui, devenue femme, sera complexée dans son rapport avec son corps et ses partenaires sexuels.

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Libertés - Sécurité & Justice
commenter cet article

commentaires

cappuccine 19/07/2006 18:55

je ne connaissais pas ces pratiques.. quelle horreur..
bravo pour ton blog, c'est un plaisir !

Fédé ta ptite femme :D 18/07/2006 21:44

Je trrouve ça absolument monstrueux!
Toutes ces violences physiques pourquoi? Parce que le sexe est un sujet tres tabou et dont les parents ont souvent du mal à en parler (comme le dit cet article)? On ne reste pas adolescente toute sa vie bien sûr et quand finalement elles atteinderont le stade adulte, quand elles seront devenues des femmes, ces Camerounaises seront surement compléxées  par ce qu\\\'elles auront subi! Et le risque du cancer du sein est là lui aussi...  (oui je sais je reprends beaucoup les mots de l\\\'article mais faut bien que j\\\'exprime ce que je pense XD)
Cet article est vraiment parlant... Je parle en tant que femme (enfin "ado" mdrr), avoir un corps saint (du fait de ne pas subir de violences physiques ) c\\\'est bien le plus important! Et le plus naturel! On a le droit à avoir un corps non mais (mdrr jfais ma petite revolution XD)
Sur ce... GROS BISOUS MON CHERI =D
JE T\\\'AIME!!