Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

22 septembre 2006 5 22 /09 /septembre /2006 22:01

Le calendrier républicain (ou calendrier révolutionnaire français) fut créé à la suite de la Révolution française de 1789. Il fut utilisé en France à partir du 24 novembre 1793. Il fut mis en place suite à un décret de la Convention Nationale du 4 Frimaire an II. Ce décret abolit l'« ère vulgaire » pour les usages civils et définit le 22 septembre 1792 comme étant le premier jour de l'« ère des Français ». La première année commence l'an I, il n'y a donc pas d'année zéro.


Le 22 fructidor an XIII (9 septembre 1805), Napoléon signa le sénatus-consulte qui abrogea le calendrier républicain et instaura le retour au calendrier grégorien à partir du 1er janvier 1806. Le calendrier républicain fut cependant (mais brièvement) utilisé durant la Commune de Paris de 1871 (An LXXIX)


La structure:



La Révolution française ayant fait de la France un état laïc, ce calendrier avait pour but de se séparer du calendrier grégorien étroitement lié au christianisme.

Une année du calendrier républicain était découpée en 12 mois de 30 jours chacun (360 jours) plus 5 à 6 jours (selon les années) ajoutés en fin d'année pour qu'elle reste alignée avec l'année tropicale (~365,25 jours). Chaque mois était découpé en 3 décades de 10 jours. La journée est découpée suivant le système décimal : « de minuit et minuit », elle comporte dix heures découpées en 10 parties elles-mêmes décomposables en 10 parties, ainsi de suite « jusqu'à la plus petite portion commensurable de la durée ».

Les noms des mois et des jours furent conçus par le poète Fabre d'Églantine. Chaque nom de mois rappelle un aspect du climat français (décembre, nivôse, la neige) ou des moments important de la vie paysanne française (septembre, vendémiaire, les vendanges). De ce fait, ce calendrier que ses concepteurs voulaient « universel », était en fait fortement lié à son pays d'origine et au poids économique que représentaient les activités agricoles à l'époque.

Le calendrier a produit des années bissextiles les années 3, 7, et 11 par ajout d'un jour à la fin de l'année, donc un sixième jour complémentaire. Ce jour s'appelait le jour de la Révolution, qui marquait la fin d'une franciade et qu'on célébrait comme une fête nationale.




Les mois:



* Mois d'automne (terminaison en aire):

o Vendémiaire (22 septembre ~ 21 octobre)
o Brumaire (22 octobre ~ 20 novembre)
o Frimaire (21 novembre ~ 20 décembre)


* Mois d'hiver (terminaison en ôse):

o Nivôse (21 décembre ~ 19 janvier)
o Pluviôse (20 janvier ~ 18 février)
o Ventôse (19 février ~ 20 mars)


* Mois du printemps (terminaison en al):

o Germinal (21 mars ~ 19 avril)
o Floréal (20 avril ~ 19 mai)
o Prairial (20 mai ~ 18 juin)


* Mois d'été (terminaison en idor):

o Messidor (19 juin ~ 18 juillet)
o Thermidor (19 juillet ~ 17 août)
o Fructidor (18 août ~ 16 septembre)




Chaque jour de l'année a un nom (le 1er Vendémiaire (22 septembre) Raisin, le 2 (23 septembre) Safran, etc.)




Les jours de la décade:



* Primidi
* Duodi
* Tridi
* Quartidi
* Quintidi
* Sextidi
* Septidi
* Octidi
* Nonidi
* Decadi





Les 6 jours de fin d'année:



Les 6 jours supplémentaires de fin d'année, parfois appelés sans-culottides ou sanculottides :

1. jour de la vertu (17 septembre)
2. jour du génie (18 septembre)
3. jour du travail (19 septembre)
4. jour de l'opinion (20 septembre)
5. jour des récompenses (21 septembre)
6. jour de la révolution (seulement les années bissextiles)

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans CULTURE & MEMOIRE REPUBLICAINE
commenter cet article

commentaires