Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 10:46
Deux jeunes, Loïc et Christelle, doivent comparaître en justice lundi 9 octobre à Mulhouse pour "outrage à magistrat" après avoir écrit "Chirac au zoo, libérez les animaux".
Loïc, intermittent du spectacle, et Christelle, étudiante, avaient écrivaient des slogans sur des banderoles dans une rue proche de la place où Jacques Chirac venait inaugurer le tram-train de la cité alsacienne. Le président de la République est en effet le premier magistrat de France.
Leurs banderoles étaient également hostiles au Contrat première embauche alors vivement contesté par la rue en France. Prévenus par un passant, sept agents en civil les avaient interpellés, puis placés en garde à vue et les banderoles, dont celles concernant Jacques Chirac, n'avaient pu être déployées.

L'avocat entend plaider devant le tribunal correctionnel la défense des libertés fondamentales, ses clients étant poursuivis pour des slogans contre le président écrits en pleine vague anti-CPE.

Ces deux jeunes risquent tout de même un an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende.

En cas de condamnation, l'avocat dit en souriant qu'il pourrait "demander une grâce présidentielle".

http://permanent.nouvelobs.com/


On marche une nouvelle fois sur la tête! Au lieu de s'intéresser aux véreux squatters du pouvoir, on s'acharne sur le bas peuple! La liberté vaut aussi bien pour les petits que pour les grands! C'est votre intolérance qui créé notre insolence!

Et puis pour Jacques Ier l'Opportuniste, combien d'années de prisons pour avoir insulté les français pendant plus de 11 ans?!

Foutu Roi des lâches, foutu monarchie décadente!

Non Chirac, tu n'iras pas au zoo, mais tu finiras bien en taule! Compte sur nous!

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Libertés - Sécurité & Justice
commenter cet article

commentaires

E.M. 10/10/2006 10:48

Bien dit !