Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

8 décembre 2006 5 08 /12 /décembre /2006 16:55

Les étudiants négligent leur santé, d'après un rapport parlementaire, qui s'inquiète notamment d'une mauvaise alimentation, de dépressions fréquentes et d'une consommation excessive d'alcool.


Dans un rapport publié mercredi 5 décembre, la mission d'information parlementaire sur la santé des étudiants dresse un constat alarmant. Que ce soit au niveau de l'alimentation, des soins dentaires, optiques, ou de leur état psychologique, la santé des étudiants montre des "signes de dégradations inquiétantes", selon ce rapport.
Un étudiant sur trois déclare ne pas manger équilibré. 40 % des étudiants sautent le petit-déjeuner et un étudiant sur deux prend un déjeuner rapide".
De même, les "soins dentaires et d'optiques sont relégués, près de 15% des étudiants ont été amenés à renoncer faute de moyens, à un soin d'optique ou dentaire",

Mal-être

Les "situations de mal-être" sont également de plus en plus nombreuses. Un étudiant sur dix traverse des phases de déprime et le suicide est la principale cause de mortalité chez les 15-25 ans avec 11.000 suicides par an.
Chez les filles, la mission parlementaire a relevé "un nombre important d'IVG, près de 5% et surtout leur répétition dans le temps. Les services de médecine préventive universitaire sont souvent les seuls à pouvoir offrir une planche de salut à certaines filles".
Le document relève enfin "de vrais terrains d'inquiétude sur l'alcool" car 71 % des étudiants consomment de l'alcool et 10 % estiment leur consommation excessive, et "les 15-24 ans représentent 28 % des tués lors d'accidents de la route".

Un plan de santé étudiant

En présentant ce document, le rapporteur et député UMP Laurent Wauquiez a formulé plusieurs propositions pour remédier à cette dégradation. Il demande "dix mesures prioritaires pour un plan de santé étudiant" comprenant "un chèque santé" afin de "les aider à adhérer à une mutuelle".
Il faut également "soulager les coûts" (de sécurité sociale), et "créer des maisons de la santé étudiante sur les pôles universitaires".
Pour les étudiants inscrits dans les deux premières années d'université, Laurent Wauquiez demande "une visite médicale systématique et obligatoire, un bilan bucco-dentaire et d'optique" et une "consultation d'addictologie".
Il s'agit aussi de lutter contre les abus d'alcool en "réaffirmant très fermement l'application de la réglementation lors de soirées étudiantes".
Cette mission avait été créée le 5 juillet 2006 par la commission des affaires culturelles, familiales et sociales. Son travail s'est articulé autour de nombreuses auditions et de visites sur le terrain.

http://tempsreel.nouvelobs.com/


Les étudiants sont censés être l'avenir de la société, regardez ce qu'on en fait ! Une honte !

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Economie & Social
commenter cet article

commentaires