Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

14 juillet 2006 5 14 /07 /juillet /2006 06:45

En ce jour de fête nationale, je tenais à traiter d'un problème qui s'y rapporte. En effet, La Marseillaise a tendance à passer, à tort, pour un chant facho. "Arrêtez! On s'croirait à un meeting du Front National": voilà ce que j'ai pu entendre il y a quelques temps lors d'une manifestation contre le CPE lorsque quelques personnes (très courageuses) avaient entonnés la Marseillaise. Mais en quoi la Marseillaise, chant révolutionnaire serait-elle fasciste et le seul appanage des nationalistes? Le Pen la chante me dit-on. Est-ce une raison pour lui le laisser, ainsi que le drapeau tricolore? Avec ce comportement ne voyez-vous pas que vous êtes en train de lui abandonner, ainsi qu'à son parti, les symboles de la République? La Marseillaise, comme le drapeau tricolore, sont les souvenirs et les symboles de la République issue de la Grande Révolution de 1789 qui fit souffler le vent de la liberté sur notre pays et sur le monde. Rien à voir donc avec Le Pen qui ne représente que les contre-révolutionnaires pétainistes et monarchistes!

Partout dans le monde la Marseillaise est le chant de la liberté, parce que le premier de ce type. Par exemple les révolutionnaires russes de 1917 adoptèrent tout d'abord la Marseillaise, avant d'adopter l'Internationale, un autre grand chant révolutionnaire d'origine française. Cette dernière est d'ailleurs indiscossiable de la Marseillaise: il tant parfois à le remplacer dans le coeur du peuple tout simplement quand des autocrates, des fascistes l'utilisent contre le peuple. En 1989 à Tiananmen, c'est la Marseillaise que chantent les étudiants en rébellion.

On dit aussi que la Marseillaise est raciste à cause du "sang impur". Le "sang impur" c'est simplement le sang des révolutionnaires par opposition au sang autoproclamé "bleu" des nobles. On dit aussi de la Marseillaise que ses paroles sont violentes. Il faut rappeler que ses paroles "violentes" sont purement défensives. En effet à la date à laquelle elle est écrit (en 1792), la France révolutionnaire est menacée d'invasion et de répression sanglante et la Marseillaise est un chant appelant à la résistance devant l'ennemi. Rien donc d'aussi haineux qu'on essaie de nous faire croire! La Marseillaise est un hymne à la liberté et il appartient à l'ensemble du peuple français comme à tous les amoureux de la liberté à travers la planète!

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans CULTURE & MEMOIRE REPUBLICAINE
commenter cet article

commentaires