Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 00:23

C'est évidemment passé inapercu. La moindre bourde de Ségolène Royal, la moindre des rumeurs sur elle fait la une. Mais quand Nicolas Sarkozy se révèle, alors là on se tait !


Nicolas Sarkozy a en effet déclaré mercredi, lors d'une rencontre avec des patrons de PME, qu'il entendait s'inspirer du CNE (le contrat nouvelle embauche, grand frère du CPE) pour créer un contrat de travail unique s'il était par malheur élu président. Le CNE, réservé aux entreprises de moins de 20 salariés et qui prévoit une période d'essai de deux ans, est qualifié de "progrès" par Sarkozy, et déclare qu'"il ne faut pas y toucher". "Je garderai l'intérim et les contrats de projet (...) mais le contrat de travail unique inspiré du CNE est une occasion de simplifier beaucoup le droit du travail français" a affirmé le sinistre-candidat !

Ce que veut donc Sarkozy, c'est purement et simplement la fin d'un droit central dans le monde du travail: que le patron soit obligé de justifier tout licenciement, permettant au salarié de le contester s'il le faut devant les prud'hommes. En quelque sorte ce droit permet au salarié de ne pas être considéré comme un vulgaire kleenex et de pouvoir exercer son travail autrement qu'au jour le jour.


Mais pour Sarko, tous les droits accordés sont une mauvaise chose, et il faut donc faciliter pour l'employeur la possibilité de rompre unilatéralement le contrat de travail et ce SANS AUCUN MOTIF ! Et ce pas seulement pour les jeunes de moins de 26 ans comme le CPE ! Et ce pas seulement pour les salariés des entreprises de moins de 20 salariés comme le CNE ! Et ce pas seulement pendant une période de deux ans comme le CNE et le CPE !


Ca sera pour tout le monde, pour toujours !


La soumission complète de l'employé face à l'employeur, voilà le monde moderne qu'imagine Sarko !


Dans ce monde moderne, le salarié ne bronchera plus au travail, ne se syndiquera pas, ne fera plus grève et fera tout ce que le patron lui demande s'il ne veut pas être licencié. Dans ce monde moderne, le salarié ne pourra plus faire de projet, quel qu'il soit. Il vivra au jour le jour, et au bon vouloir de son patron...


C'est sa manière à Sarko de "réhabiliter l'esclavage le travailleur" comme il dit...


Mais il n'y a heureusement pas de fatalité ! Il y a un moyen facile pour cela : voter !


L'année dernière, un grand mouvement populaire a empêché l'instauration du CPE. Cette année, il faudra un mouvement citoyen encore bien plus grand dans les urnes pour empêcher le retour à la France des Misérables et de Germinal...


Je sais que je peux compter sur vous tous !

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Editoriaux
commenter cet article

commentaires

sarkoshow 11/04/2007 15:28

Merci pour ton commentaire sur mon blog http://guignols-de-linfo.skyblog.com/. Après visite de ton blog je me rend bien compte que nos opinions sont bien différents sur d'autres sujets que les guignols de Canal+. En effet en matière de politique, nos idées et meme nos valeurs diverges fortement en effet j'anime également un autre blog consacré entierrement au soutien de notre candidat de droite Nicolas Sarkozy. Malgré mon respect de l'opinion des autres, je tiens à te dire qu'en matière de politique il ne faut pas hésiter à regarder ailleurs dans les pays voisins ce qui fonctionne pour nous l'approprier et je crois qu'aujourd'hui il est temps en France d'essayer un contrat unique comme le porpose Nicolas Sarkozy. Cela peut très bien fonctionner à partir du moment au on arrive à instaurer un respect mutuelle entre l'employeur et le salarié, que le patron ne considère pas son salarié comme une charge financière mais comme une main d'oeuvre respectable.

le Citoyen ThimÚle 11/04/2007 15:48

Malheureusement ce n'est pas ce que propose Nicolas Sarkozy. Il n'y aura de respect mutuel entre l'employeur et le salarié que lorsque ce dernier aura de quoi se protéger des abus du premier. Tout le monde sait bien que sans cela, le rapport de force sera toujours en faveur du patron. Et c'est ce à quoi aboutira les projets de Sarkozy.Je sais que ça peut paraître archaïque, mais pour moi la première liberté dans le monde travail, c'est la sécurité de l'emploi.Dans cette optique, je ne peux que soutenir les projets de sécurité professionnelle, que défendent plus ou moins bien des candidats de gauche, et même Nicolas Dupont-Aignan.

kanea 10/02/2007 12:31

Qu'il aille se pendre ... c'est a croire que nous sommes revenu au temps des rougons maquart ... c'est déséspérant.
bisoux

le Citoyen ThimÚle 10/02/2007 14:48

Ou mieux qu'on le fasse nous même ! ;-) lol

Fédé 28/01/2007 10:42

Voyons le SEUL bon coté des chose: CPE (ou contat qui se base sur la précarité...)=manif'=fac bloquée= TOI chez moi xDNon j'déconne quand même: moi je dis un seul et unique contrat: le CDI! pour cela, votez jéjé car......JEJE VEUT GAGNER!! xDBon c'est bon j'arrete avec mes conneries... (-_-)"
En tout cas tres bon article! Plus le monde avance, plus l'on revient en arriere... 2007 et encore de la precarité. Il faut une bonne et facile insertion des jeunes dans le monde du travail et apparemment c'est pas gagner! On voit bien ton engagement mon chéri ;)JE T'AIME

le Citoyen ThimÚle 28/01/2007 18:08

On aura une facile insertion à l'ANPE plutôt... Mais bon faut pas compter sur les manifs pour empêcher que cela arrive, faut empêcher tout court qu'il devienne président celui-là  !Je t'aime!