Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 20:00

Le 6 mai 2007 fera certainement partie de ces grands jours qui ont fait ou défait la République. Il n'en tient qu'à vous, citoyens français, d'en décider. Soit vous rejouerez ces jours sombres où la République, ses citoyens, ses représentants, tombèrent dans le déshonneur en se donnant sans réserve à  un homme dit providentiel, pour tous finir piétinées, humiliées, trahies. Soit vous rejouerez ces grands jours où la République releva la tête, lorsque les citoyens se montrèrent dignes de ce qu'ils sont, c'est-à-dire les maîtres de leurs destinées.

Dimanche, ne tombez pas dans le piège de l'homme providentiel, qui à lui seul pourrait guérir la France de tous ses maux ! Ce serait votre capitulation ! Ce serait la capitulation de la démocratie, de la République, de la France !

L'un de ces deux candidats, Nicolas Sarkozy, vous promet, qu'au cas où il serait élu Président, il mènerait coûte que coûte, vaille que vaille, toutes ses réformes, sans concertations, sans compromis, sans la moindre consultation populaire, peu importe les contestations, peu importe que la moitié des citoyens n'ont pas souhaité qu'il soit Président !

Français, êtes vous vraiment prêt à faire un chèque en blanc à cet homme qui vous promet l'autisme d'Etat pendant 5 ans ?

Français, êtes vous vraiment prêt à faire confiance à un homme qui pratique le double discours avec autant de talent ?

Français, êtes vous vraiment prêt à livrer la destinée de votre pays aux velléités d'un seul homme à la personnalité inquiétante ?

Français, savez-vous vraiment à quoi vous attendre ?

Pouvez-vous admettre que le Traité Constitutionnel que nous avons souverainement rejeté le 29 mai 2005 soit en partie revoter par le Parlement, dans le dos du peuple ? Pouvez-vous admettre ses intentions d'attenter à la laïcité, au modèle social issu du Conseil National de la Résistance ? Pouvez-vous admettre qu'il aille traiter d'"arrogant" l'opposition de la France à la guerre désastreuse d'Irak ?

Pouvez-vous vraiment croire que cet homme soit républicain ? Lui qui limite la Liberté au libéralisme, l'Egalité à la discrimination positive et la Fraternité à la charité ? Lui qui promet de nier la démocratie pendant 5 ans, lui qui baffouera sans réserve la laïcité, lui qui fragilisera encore un peu plus les plus faibles d'entre nous ?

Nous, républicains, ne pouvons laisser notre République entre les mains de quelqu'un qui ne partage ni ses aspirations, ni ses valeurs, ni son éthique. La République, ce n'est pas le pouvoir d'un homme, d'un clan, d'une partie des citoyens sur une autre. La République, c'est le pouvoir de tous.

Pour toutes ces raisons, nous ne pouvons pas voter pour Nicolas Sarkozy.

Pour toutes ces raisons, nous ne pouvons accepter qu'il soit Président.

Pour toutes ces raisons, notre choix doit se porter sur Ségolène Royal.

Seule aujourd'hui Ségolène Royal nous donne les garanties d'un choix sage. Elle est la seule des deux à avoir compris que le Président, dans une démocratie, n'a pas pour but d'imposer ses idées coûte que coûte, à la manière d'un tyran. Elle est la seule qui garantira le dialogue, la persistance de la démocratie. Si nous pouvons ne pas être d'accord avec toutes ses idées, toutes ses positions, nous savons que nous nous engagerons pas dans une démarche aventurière.

S'abstenir signifierait que tous les deux sont au même niveau. Or, la menace que fait peser pour la République l'élection de Nicolas Sarkozy doit nous rappeler à notre bon sens. Qu'avons-nous à perdre à élire Ségolène Royal à la Présidence de la République ?

Le pendant de notre liberté est notre responsabilité. Notre vote de dimanche nous engagera pour les cinq prochaines années. Nous ne pouvons pas nous permettre de tergiverser ou de nous cantonner à nos conflits de chapelles !

Au moins le temps d'un dimanche, reformons cette grande alliance qui fut celle de la Résistance où se côtoyèrent tous les républicains qu'ils soient socialistes, communistes, radicaux, démocrates-chrétiens ou gaullistes !

Face à la puissance de la réaction, opposons l'union de tous les progressistes ! La République est en jeu !

Daté du 2 mai 2007
 


Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Editoriaux
commenter cet article

commentaires

manu 08/05/2007 11:43

Heureusement que Sarko est élu, je trouve un peu bêbête de voter pour royal, surtout si on s'indigne qque depuis tant de temps les choses ne bougent pas. Arrêter donc vos cris d'orffraies et vos attitudes de rebels dans la tendance, observez d'abord, agissez ensuite...

le Citoyen ThimÚle 08/05/2007 14:34

"Bêbête" ? Et toi tu te crois intelligent ? Nous verrons bientôt tous que les gens qui ont votés Sarko ont été trompés !

laurent 06/05/2007 18:13

http://autrevitage.blogspot.com/
http://autrevitage.blogspot.com/

Axelle 06/05/2007 13:23

jvoulais juste dire que j'approuve totalement cet appel au vote pr Mme Royale. Quelques comms sur mon blog me feraient plaisir ( dernière page consacrée au élections )

arnaud 05/05/2007 17:28

15 bonnes raisons de voter pour Ségolène Royal
Ségolène Royal s’est préparée à la Présidence comme aucun autre candidat.
Elle a eu en charge trois ministères (Environnement, Éducation, Famille)
qui correspondent aux plus grands défis de notre époque.
Ségolène Royal fait de la politique autrement.
Ségolène Royal a pris au sérieux le 21 avril et le non au référendum européen.
Elle a compris la colère qui s’est exprimée à l’occasion de ces consultations.
Elle a donc décidé d’écouter les Français avec 6 000 débats participatifs :
une démarche jamais entreprise en France.
Elle mise sur la responsabilité, le gagnant/gagnant.
L’agilité des entreprises confrontées à la compétition mondiale n’implique pas la précarité
mais appelle au contraire, la sécurisation des salariés.
Moderne, elle reformule les vieilles questions.
Ni hypocrisie ni vaches sacrées. Des 35 heures à la carte scolaire : elle regarde les choses en face.
Son itinéraire personnel la rend capable de comprendre les aspirations réelles des Français.Issue d’une famille de province, elle est le fruit d’une méritocratie républicaine, élève boursière jusqu’à l’ENA.
En tant que femme, elle a dû se battre plus qu’un autre
et développé une attention particulière à ceux qui ne sont pas écoutés et très peu pris en compte.
Elle prend des engagements. Ségolène Royal est la seule candidate à avoir annoncé
un véritable programme, 100 mesures qui peuvent être examinées, pesées, chiffrées, débattues.
Les candidats de droite naviguent à vue.
Elle ne craint pas de défier les lobbies. Elle s’engage à interdire les cultures OGM en plein champ,
à restreindre le droit de posséder un média pour les entreprises qui vivent de marchés publics
Elle a un programme social réellement de gauche. Par son attention aux petits salaires,
aux petites retraites, aux plus fragiles (incluant l’exigence absolue de protection des personnes et des biens).
Elle place l’Éducation au coeur de l’action politique,
c’est le meilleur moyen de construire sa vie et de s’adapter à un monde dont les changements s’accélèrent.
Elle propose une véritable VIe République.
Non-cumul des mandats, Parlement renforcé, Sénat rénové, démocratie participative.
Le seul programme cohérent de cette campagne. Ségolène Royal propose aux Français
un programme de responsabilité, consciente des difficultés, comme la dette, qu’elle ne cache pas.
Ministre de l’Environnement, puis Présidente de la Région Poitou-Charentes, elle a acquis
une connaissance approfondie des enjeux environnementaux et elle en fait la priorité du Pacte présidentiel.
Elle souhaite une société du donnant/donnant
où les droits nouveaux sont assortis de contreparties. Par exemple, l’allocation d’autonomie
pour les étudiants va de pair avec le soutien scolaire qu’ils apporteront dans les quartiers.
Le seul programme cohérent qui lie le social, l’économie et l’environnement.
la valeur ajoutée économique ne vaut rien sans la valeur ajoutée sociale qui elles-mêmes, pour être durables, ne peuvent que viser l’excellence environnementale.
En incarnant la gauche du XXIe siècle, Ségolène Royal peut rassembler une
majorité de Français.

Dès 18h-18h30, je donnerai le résultat du second tour de la présidentielle sur mon blog:
Si Monsieur Sarkozy est élu, vous verrez s'inscrire sur mon blog que Iznogoud est élu avec 51% des voix mais écris 51 bananes pour que je ne puisse pas avoir d'amendes.
Et de même pour Mme Royal, Si Madame Royal est élu, vous verrez s'inscrire sur mon blog que Bécassine est élu avec 51% des voix mais écris 51 bananes pour que je ne puisse pas avoir d'amendes.
Les chiffres me seront communiqué de Belgique et de Suisse alors demain venez tous sur mon blog!!!!!!!!!!!
http://desirsdavenir86000.over-blog.net/


J'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/ alors venez le voir et dite ce que vous en penser dans les commentaires pour que je l'ameliore, merci d'avance!!!!Pouriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plait!!!

François Avisseau (République et Robespierrisme) 04/05/2007 19:18

Je félicite la grande qualité de cette adresse du Citoyen Thimèle à tous ceux qui, davantage que de se ranger derrière le seul vote possible, affirment la sauvegarde des principes d'une France républicaine en cohérence avec son Histoire. Le "Front républicain" est l'expression heureuse pour désigner le désir d'unité qui anime les citoyens en phase avec l'enjeu électoral : non, Nicolas Sarkozy ne doit à aucun prix être élu !

le Citoyen ThimÚle 04/05/2007 22:18

Espérons maintenant que ce front républicain aboutira à sa défaite ! ;-)