Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 22:07
François Bayrou se veut un homme libre. Il n'entend en effet se camper ni dans l'allégeance aveugle, comme ses anciens lieutenants du "Nouveau Centre", ni dans l'opposition systématique à Nicolas Sarkozy. Ainsi, vendredi, Bayrou a affirmé qu'il approuvait le projet  de "traité simplifié" (chargé de faire passer en douce l'essentiel du "Traité Constitutionnel que les français ont rejeté le 29 mai 2005) du nouveau Président. "L'orientation vers un traité plus simple, plus lisible, plus compréhensible me convient", a-t-il dit, ajoutant qu'il ne serait "peut-être pas d'accord sur le mode de ratification". "Peut-être pas", il a bien dit "peut-être pas" ! Pourtant, durant toute la campagne présidentielle, il avait plaidé pour que le nouveau traité négocié soit ratifié par référendum, alors que Sarkozy (le grand démocrate !) a toujours tenu à ce qu'il soit ratifié par le Parlement. C'est vrai qu'un mode de ratification, ce n'est qu'un point de détail ! Demander ou pas l'avis des français, c'est un point de détail, un point miniscule même ! Surtout lorsque leur avis peut mettre à mal vos projets funestes communs !

En effet, François Bayrou et Nicolas Sarkozy, tout comme Ségolène Royal d'ailleurs, sont des partisans acharnés de l'Empire européen, libéral et anti-démocratique. Et tous les trois ont appelé à voter OUI au référendum portant sur l'acceptation du Traité Constitutionnel mis en boite par l'ami Giscard. Alors vous pensez bien, quand Sarkozy est sur le point de redonner une deuxième vie au fameux Traité, pérennisant cette Europe dont les européens ne veulent même plus, François Bayrou ne va quand même pas prôner la démocratie alors que son cauchemar de oui-ouiste pourrait enfin prendre fin !

Ce petit "peut-être" perdu au milieu de longues diatribes est révélateur d'un fait : François Bayrou n'est absolument pas une alternative crédible à Nicolas Sarkozy, ni d'ailleurs tous ceux qui sont obnubilés par leur foi européiste. Tous ceux-ci qui s'opposent aujourd'hui à Nicolas Sarkozy ne sont rien d'autres que des résistants de pacotille ! La recherche d'une véritable alternative doit passer par la remise en cause de tous les traités européens de ces vingt dernières années, qui n'ont eu de cesse, année après année, de déposséder les français de leur pouvoir. Il n'y aura aucun changement si le carcan européen, atlantiste, libéral et populicide n'est pas dynamité une bonne fois pour toute.

Dimanche prochain, beaucoup d'entre vous iront voter pour les députés PS ou MoDem, afin de contrer le tsunami sarkozyste qui, malheureusement, se profile. Mais n'oubliez pas que ceux que vous élirez auront à se prononcer sur le "traité simplifié" négocié par Sarkozy. Croyez-vous vraiment que ceux qui ont appelés à voter OUI en 2005, et qui sont représentés e
n nombre au sein des possibles députés PS et MoDem (ne parlons même pas de ceux UMP...), voteront contre ce "traité simplifié"? Avez-vous d'ailleurs entendu le PS et le MoDem se positionner clairement contre celui-ci ?

Renseignez-vous donc bien sur la question avant d'aller voter ! Assurez-vous bien que vous ne votez pas pour quelqu'un qui pourrait trahir le peuple !

Partager cet article

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Editoriaux
commenter cet article

commentaires

xav 07/06/2007 23:40

Mouais.. Ils sont quand même pas légion au PS! ;-)Encore félicitations pour la qualité de ton blog. Xav

le Citoyen ThimÚle 08/06/2007 00:47

Merci à toi ! ;-)

Xa 06/06/2007 12:16

Quels sont les seuls députés à défendre le "NON" à l'Europe libérale? Les députés communistes! à Bon entendeur...Xavier

le Citoyen ThimÚle 06/06/2007 14:06

Certains députés PS également ! ;-) Mais par contre le seul groupe parlementaire à avoir défendu le NON est bien le groupe communiste et républicain !