Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 23:15

On ne le répétera jamais assez, les Russes sont méchants. Et on ne peut rien y faire, ils ont ça dans le sang. C'est du moins ce qu'essaie de nous faire croire les dirigeants occidentaux, et les médias à leur botte.

Ne voyez-vous donc pas ce qu'ils ont encore osé faire ? Dmitri Medvedev, président Russe, valet de Vladimir Poutine, méchant internationalement reconnu, a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, jusque là provinces séparatistes de Géorgie !

Heureusement, les puissances occidentales ont protesté comme il le fallait. N'est-ce pas là un crime contre le droit international ? N'est-ce pas là un crime contre l'intégrité territoriale de la Géorgie ?

Agresser et occuper la Géorgie, un Etat souverain, pendant plus de trois semaines ne leur a-t-il pas suffit à ces ogres de Russes ? Voudraient-ils donc nous détruire, nous, monde libre ? Voudraient-ils donc déclencher une nouvelle guerre froide ?

Ah qu'ils sont méchants les Russes ! Heureusement que les médias et les dirigeants occidentaux sont là pour nous le répéter inlassablement. 

Les dirigeants occidentaux, ces soldats incontestés du bonheur de l'humanité, ces incomparables modèles de vertu, ont bien raison de protester. Suffit la barbarie ! Suffit de supporter cette Russie et ses crimes, atteintes permanente à la civilisation ! Suffit de supporter son funeste dessein de domination mondiale !

Ils ont donc bien raison. Inacceptable guerre russe contre la Géorgie ! Comment les Russes ont-ils pu oser recourir à la force ?

N'est-ce pourtant pas le Président géorgien, Mikheïl Saakachvili, qui a ouvert les hostilités en déclenchant, avec l'aval des Etats-Unis, une action militaire particulièrement sanglante contre l'Ossétie du Sud, causant la mort de près de 1500 civils, ainsi que celles de nombreux soldats russes installés là en mission de maintien de la paix ?!

Mais, évidemment, Saakachvili est un ami de l'Occident, donc quelqu'un de bien. N'allez donc pas dire que le Président géorgien est le responsable de cette guerre ! N'allez donc pas dire que c'est un irresponsable, un criminel ! N'allez donc pas dire que les Russes n'ont fait que répondre à une agression ! N'allez donc pas dire que les Russes se sont abstenus d'aller jusqu'à bombarder Tbilissi, renverser le pouvoir géorgien et d'occuper militairement le pays ! N'allez surtout pas dire que c'est tout de même bien plus civilisé que d'inventer de toute pièce des menaces pour envahir sauvagement des pays et renverser leurs gouvernements !

Dites plutôt que Saakachvili n'a voulu que rétablir pacifiquement et gentillement l'intégrité territoriale de son pays. Faites silence sur les massacres de civils et le meurtre de soldats russes de maintien paix que cette opération a engendré. Faites silence sur toutes les raisons légitimes qui ont amené les Russes à réagir rigoureusement. Dites que si les Russes ont répondu par la force, c'est qu'ils aiment ça, qu'ils veulent faire le mal partout, et qu'ils ont des vélléités impérialistes. Point.

Comme l'a de toute manière déclaré le leader du monde libre, pacifique et démocratique, Georges W. Bush, recourir à la force n'est plus une manière de régler les conflits de notre siècle ! Eh oui. Les Irakiens et les Afghans en savent quelque chose, et l'en remercie chaque jour pour sa sagesse.

N'allez donc surtout pas dire que la guerre et les crimes sont loin d'être l'apanage des seuls Russes, et que les Occidentaux feraient mieux de balayer devant leurs portes ! Qu'ils feraient mieux de se pencher sur les dramatiques conséquences de leurs guerres (des millions de morts, notamment, rien que pour ces dernières années), bien plus horribles que tous les méfaits imputables aux Russes en Géorgie ! N'allez surtout pas dire que la Russie ne déclenche pas des guerres meurtrières à l'autre bout du monde pour des prétextes fallacieux ! Dites plutôt que les guerres menées par les Occidentaux sont des guerres menées, toujours en dernier ressort, pour le bien et le bonheur des peuples concernés. Ce qui n'est pas le cas des guerres russes, menées dans le seul but d'assouvir des pulsions sanguinaires et des envies de domination mondiales. Et que toutes les victimes qui résultent des guerres des Occidentaux sont de toute manière de la faute de ceux d'en face, des méchants qui veulent le mal partout.

N'allez surtout pas dire non plus, à propos la reconnaissance unilatérale de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, que les Occidentaux n'ont pas à reprocher à la Russie d'avoir fait ce qu'eux-mêmes ont fait en février dernier à propos du Kosovo ! Cette province serbe n'a-t-elle pas été reconnu indépendante par seules quelques grandes puissances occidentales, attentant au droit international, attentant à l'intégrité territoriale de la Serbie contre son propre gré, indignant la Russie ? N'allez surtout pas dire que les indépendances de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud sont tout autant légitimes que celle du Kosovo, sinon plus ! N'allez surtout pas dire à ce propos que le Kosovo a toujours été historiquement une région serbe, à l'inverse de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, nations très anciennes, qui ont été rattaché de force à la Géorgie lors de la création de l'URSS, pays auquel ils ne se sont jamais senti appartenir !

N'allez surtout pas rappeler l'invasion de l'Irak, la Palestine, Guantanamo, la complicité des gouvernements européens dans les opérations de torture de la CIA, tout autant de preuves que les Occidentaux n'ont que foutre d'un droit international qu'il invoque contre la Russie !

Dites plutôt que la reconnaissance de l'indépendance de ces deux provinces sécessionnistes est une preuve de plus que les Russes se moquent du droit international et qu'ils sont donc une menace pour la stabilité du monde ! Dites plutôt qu'en commettant ce geste, les Russes entraînent le monde vers une nouvelle guerre froide !

N'allez donc surtout pas dire, en conclusion, que ce ne sont pas les Russes qui parlent de "guerre froide", pour mieux y inciter ! N'allez surtout pas dire que les Russes ne la veulent pas ! N'allez surtout pas dire que la Russie, nation convalescente, bien plus orgueilleuse et soucieuse d'indépendance que les pays occidentaux, n'ambitionnent rien de plus que rester debout sur la scène internationale et surtout devant les Etats-Unis, souhaitant ainsi que ces derniers cessent leurs politiques d'encerclement et d'intimidations permanentes à leur égard, bien dignes de la guerre froide ! Ne parlez surtout pas ainsi des missiles que les Etats-Unis entendent déployer en Pologne, ne parlez pas de la volonté d'intégrer l'Ukraine et la Géorgie dans l'OTAN, laissant le champ libre à l'installation de troupes américaines à la frontière russe ! Autant d'insultes et de provocations faites aux Russes que ces derniers sont censés laisser passer sans broncher, à défaut de passer pour des bêtes immondes, avides de domination mondiale ! Que n'entendrait-on donc pas si les Russes installaient des missiles à Cuba, ou si le Canada et le Mexique adhérait à un pacte militaire dominé par Moscou ?!

N'allez donc pas dire que le climat de "guerre froide" qui s'instaure est une pure invention des dirigeants occidentaux, bien relayés par la presse, soucieux de détourner leur population de leurs problèmes intérieurs !

N'allez donc pas dire que l'agresseur n'est pas celui que l'on veut bien faire croire !

N'allez donc pas dire que les dirigeants occidentaux ne manquent pas de culot pour refuser aux Russes une once de ce qu'ils se permettent de faire à longueur de temps ! N'allez donc pas dire qu'ils sont mal placés pour donner des leçons aux Russes !

Non, il est plus politiquement correct de dire que ce sont les Russes qui menacent la paix et la stabilité mondiales. Une paix et une stabilité dont les Etats-Unis et les Occidentaux sont, évidemment, les premiers défenseurs.

Non, il est plus politiquement correct de dire que les Occidentaux sont irréprochables, et les Russes éternels fauteurs de troubles !

Mais oui, mais oui, les Russes sont méchants, coco !

Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Editoriaux
commenter cet article
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 22:00

Dix soldats français sont tombés au champ d’honneur, le 18 août dernier en Afghanistan. La plupart étaient jeunes et peu aguerris. Nous partageons d'autant plus le chagrin de leurs familles que ces hommes ne sont morts, non pas pour la liberté, non pas pour leur patrie, mais pour la défense des intérêts économiques américains dans ce pays.

Ces hommes sont morts de la perfidie d'un Président qui a tenu à maintenir et à accentuer la présence militaire française en Afghanistan, alors qu'il avait promis totalement l'inverse durant la campagne présidentielle. Ces hommes sont morts de l'aveuglement d'un Président dont la politique étrangère et de défense est guidée par le seul souci de plaire à Washington, contre tout bon sens et contre le rôle traditionnel de la France dans le monde. Ainsi le Président avait-il cru bon d'envoyer il y a quelques mois 700 hommes supplémentaires dans ce pays, contre l'avis de l'état-major interarmes, contre celui de la majorité des Français. Tout cela contre l'intérêt même du peuple afghan.

Cette guerre qui est menée en Afghanistan depuis près de sept ans déjà montre en effet de jour en jour son dramatique échec. Tout simplement que parce que la présence militaire occidentale ne s'est jamais accompagné d'une véritable politique d'aide au développement de l'économie afghane, ni de réel soutien au combat contre l'obscurantisme musulman. Non, cette présence militaire n'a jamais servi que les intérêts américains à court terme, à savoir pétroliers. Dès lors, est arrivé ce qui devait arrivé : ce que les Afghans considèrent comme une occupation a nourri le nationalisme, mit le pays à feu et à sang - 76 civils encore tués ce vendredi par des frappes américaines - , et a donné un boulevard aux Talibans pour leur retour au pouvoir !

Il est plus que temps que la France, si elle est encore la France, cesse sa participation à cette guerre criminelle et désastreuse pour le peuple afghan.
Et qu'elle s'engage sur la voie d'une autre politique, véritablement utile à ce peuple.

Pour cela, encore faut-il que la France refuse sa réintrégration complète dans l'OTAN, cet outil impérialiste et belliciste au service des seuls intérêts américains, et quitte même l'organisation définitivement.

Hélas, combien de soldats français morts faudra-t-il encore pour que nos dirigeants se réveillent ?
.
Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Editoriaux
commenter cet article