Culture et mémoire républicaine

 

Recherche

A propos du site

2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 22:34
"Certains hommes croient en un dieu, d'autres en plusieurs; d'autres encore sont athées ou agnostiques. Tous ont à vivre ensemble. Cette vie commune, selon la première Déclaration des droits de l'homme, doit assurer à chacun et la liberté de conscience, qui exclut toute contrainte religieuse ou idéologique, et l'égalité de droit, incompatible avec la valorisation privilégiée d'une croyance. La puissance publique promeut le bien commun. Elle devra donc être neutre sur le plan confessionnel et développer, par l'instruction, l'exercice autonome du jugement afin que tous apprennent à vivre leurs convictions sans fanatisme ni intolérance.
Ainsi comprise, la laïcité n'est pas de l'ordre d'une option spirituelle particulière, mais constitue une condition de possibilité fondamentale de la vie publique. On ne saurait en conséquence la renégocier sans cesse, notamment au gré des fluctuations du paysage religieux et des rapports de forces qui les sous-tendent."


Henri Pena-Ruiz, Qu'est-ce que la laïcité ?, Gallimard, Paris, 2003
Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Livres à lire
commenter cet article
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 23:11

"Tous les hommes politiques se disent républicains. Mais, dans le même temps, ils vident la République de tout contenu politique au nom d’une prétendue modernité. Par ailleurs, on caricature le modèle républicain, le rendant responsable de tous les maux passés et présents. Les principes républicains sont-ils responsables des injustices sociales d’aujourd’hui ou des crimes d’hier tels que la colonisation ? Non, c’est bien plutôt la trahison systématique de ces principes qui explique ces drames. La mondialisation remet-elle en cause la citoyenneté, la souveraineté populaire ? Non c’est, à l’inverse, un projet politique de disparition de toute souveraineté populaire qui tire prétexte de la mondialisation pour se légitimer. Réaffirmer les principes républicains est un instrument de lutte contre la mondialisation qui restreint les libertés, contre les inégalités qui s’accroissent. Ce mémento, qui revient sur l’histoire et la définition contemporaine des grands principes, s’adresse à tous, en particulier à ceux pour qui l’idéal républicain est toujours un combat."

André Bellon, Inès Fauconnier, Jérémy Mercier, Henri Pena-ruiz, Mémento du républicain, Paris, édition des Mille-et-une-nuits, 2006.

Un livre que je vous conseille absolument. Toutes les réponses aux questions que vous pouvez vous poser sur la République et ses valeurs, chers à ce blog, s'y trouvent. Ce livre expose aussi les raisons vitales pour lesquels il faut encore et toujours se battre pour cet idéal républicain. N'hésitez donc pas à l'acheter, il ne coûte d'ailleurs que 2,50 € !
Repost 0
Published by le Citoyen Thimèle - dans Livres à lire
commenter cet article